Shihan François Khim-Gobeil

Shihan François Khim-Gobeil

Fondateur du Kyoku Karaté, Shihan François Khim-Gobeil est un homme peu ordinaire. Originaire du Cambodge, celui-ci a connu la guerre de son pays. Cette barbarie l’a poussé à se sauver de sa terre natale et à immigrer avec sa famille au Saguenay. Dès son jeune âge, il était fasciné par les arts martiaux. C’est en 1982, à l’âge de 7 ans qu’il a fait ses débuts dans la voie du Karaté avec le Yoseikan et Shotokan. À l’adolescence, il avait déjà l’esprit de compétition. Ayant besoin de défis personnels, celui-ci expérimente le style full contact, le Oyama Karaté. C’est dans cette branche qu’il a trouvé sa zone de confort. Il a été champion national et international à plusieurs reprises et toujours invaincu en kata et kata armé.

Il a été certifié comme instructeur par le légendaire  Grand Maître Soshu Shigeru Oyama. En 1999, il était le premier et le seul à perpétuer l’organisation mondial Oyama Karaté sur le territoire Ontarien. Shihan François est aujourd’hui aussi expérimenté en kick boxing, en muay thay américain, en Jodan karaté qu’en Oyama Karaté.

Voulant enseigner son propre style, il décide en 2013 d’ouvrir son deuxième  dojo. Aujourd’hui connu sous le nom d’Ultime arts martiaux, le centre de Shihan offre les cours  de Kyoku Karaté, une discipline unique, moderne, très efficace et adaptée à tous. De plus, son école offre des cours de combat et stratégies, cardio kick boxing, manipulation d’armes et d’auto-défense. Enfin, Shihan François Khim-Gobeil a un beau parcours de vie et il continuera dans cette voie en restant le fondateur de Kyoku Karaté «Ultime main nue».

Aujourd’hui, Shihan François continue son entrainement quotidien mais il focus son énergie au développement de ses élèves. Il est, depuis plusieurs années, entraîneur pour Équipe Canada aux Championnats du monde de karaté et de kickboxing.